A LA UNE CHEZ ECOVEGETAL !

L'espace média pour tout savoir sur notre entreprise et nos métiers

Retrouvez ici les communiqués et les dossiers de presse de ECOVEGETAL. Les principales données sur l'entreprise, les portraits des femmes et des hommes, notre actualité. Bref, tout ce qui est et tout ce qui fait ECOVEGETAL.

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à contacter Charlotte PIVOTEAU au 02 37 43 46 48.

ECOVEGETAL : Les fondateurs

Pierre Georgel. 48 ans.
Marié, 3 enfants. Architecte-paysagiste. Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage (ENSP) de Versailles. Fondateur et Président de ECOVEGETAL.

Francis Pelletier. 62 ans.
Marié, 3 enfants. Agriculteur. Diplômé de l’école nationale d’agronomie de Clermont-Ferrand (Promotion 1972). Fondateur et Directeur général délégué de ECOVEGETAL.

Pierre Georgel, l’homme qui rêvait que les toits soient des jardins

Pierre Georgel a quatre ans lorsqu’il apprend de son grand-père la science de la récolte des graines et la passion de faire pousser des plantes. De son enfance à Xertigny, sur le plateau de la Vôge, à 17 km au sud d’Epinal, il se souvient d’un immense ennui à l’école communale et d’une révélation lorsque, à 15 ans, il entre au Lycée agricole, option horticulture, comme on entre en religion.

Son bréviaire sera « La Botanique appliquée à l'horticulture » d’André Genin et son missel sera l’encyclopédie Botanica. Il y apprend à marcher sur la terre et à multiplier les plantes. Surtout, il y acquiert la foi qu’en faisant pousser des arbres, on s’élève vers le haut. Le cancre qui lâchait des hannetons dans la classe de Mme Gabrillon sort premier de sa classe de terminal, et entre directement à l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage (ENSP) de Versailles où il obtient son diplôme de Paysagiste DPLG.

Nous sommes en 1986. Pierre Georgel a 20 ans, et commence sa carrière par ce qu’il appelle lui-même, « un crack botanique ! ». Sur le toit du garage de la maison de ses parents, il imagine de faire pousser un jardin, et installe 104 plantes alpines sur les ondulations en fibrociment. Il y investit tout son capital (2 000 francs gagnés pendant un stage d’horticulture) et perd la moitié de ses plantations.

Mais la passion est née, qui l’amènera, avec Francis Pelletier, à créer ECOVEGETAL qui deviendra en quinze ans, la référence française des jardins sur les parkings et sur les toits.

Francis Pelletier, le paysan-gentilhomme

Si Francis Pelletier n’est exceptionnellement pas dans son bureau à ECOVEGETAL, il peut être à Cherisy en train de répéter un rôle avec sa troupe d’amateurs de théâtre, ou au volant de son tracteur, sur une terre qui a été labourée par quatre générations de Pelletier avant lui, depuis 1850.

La terre de son arrière-grand-père, Gustave, qui avait été le premier de la région à porter l’idée de transformer un ancien colombier en château d'eau pour distribuer les bienfaits de l’eau courante dans la ferme familiale ; La terre de Pierre, ce grand-père qu’une agrégation de lettre française n’avait pourtant pas empêché d’aimer cette terre de la région de Broué ; La terre de son père Jean enfin, à qui une trop longue captivité en Allemagne pendant la seconde guerre mondiale apprendra qu’il n’existe qu’une seule culture importante, et qu’il cultivera toute sa vie, celle de la liberté.

Ce besoin viscéral d’innover et de rester libre sera l’héritage que cette lignée de paysans humanistes léguera à Francis, en même temps que 150 hectares de bonne terre agricole. Dès 1982, Francis y installe le premier système automatisé pour sécher le maïs à partir de l’énergie produite par la paille, puis s’y installe avec Marie-Annick, fille d’agricultrice et agricultrice elle-même, qui y fait grandir et s’élever trois enfants avec la même passion qu’elle développe pour la botanique.

Et c’est la production d’arbres rares qui amènera Francis Pelletier, un jour de 1999, a rencontrer Pierre Georgel autour d’un platane en forme de chandelier. Très vite, le paysagiste et le paysan se lient d’amitié et se découvrent une passion commune pour la nature, l’innovation et la liberté. De cette passion naîtra ECOVEGETAL dont il est aujourd’hui Directeur général délégué.

L'Agglo du pays de Dreux présente ECOVEGETAL

Paroles d'entreprises

"Interview de Pierre Georgel, Président Directeur Général d'ECOVEGETAL, entreprise spécialisée dans l'implantation de dalles gazon, toitures végétales, parkings perméables et terrasses végétalisées."

Le 08 novembre 2016

Pour en savoir plus sur ECOVEGETAL

Pour voir plus d'actualités en images, rendez-vous ICI.