Tout ce que vous pouvez économiser en passant à une écurie active

Imaginez qu’une journée de travail de 8h avec curage, répartition des granules et entretien de votre écurie se réduise à 1h30.

Une écurie active, c’est ça : moins de travaux pénibles, plus de temps à consacrer à chaque cheval et aux activités, avec des économies sur de nombreux postes qui rendent votre écurie plus productive. C'est en prenant en compte toutes les économies dont cet article fait la liste qu'il faut analyser le retour sur investissement dans une écurie active.

Le premier calcul que vous pouvez effectuer en montant votre projet de nouvelle écurie ou centre équestre, c’est qu’une écurie active réduit le temps et la pénibilité du travail. En moyenne, vous pouvez d’ores et déjà envisager de réduire de 70% le temps de travail consacré aux tâches chronophages. C’est autant d’économies sur le poste de main d’œuvre, mais aussi et surtout du temps dégagé pour mieux vous occuper de chaque cheval. Plus de qualité de soin, mais aussi plus de productivité.

Les économies immédiates que vous allez constater sur votre écurie sont étonnantes.

Vous pourrez non seulement économiser du temps et de l’énergie, mais aussi de nombreuses dépenses sur ces tâches quotidiennes. Mais avant de faire la liste en détails, rappelons-le toute l'histoire de l'écurie active en vidéo.

1. L'alimentation et l'eau

En écurie active, l’alimentation du troupeau est automatisée (cf photo ci-contre). Ce qui signifie déjà que les rations sont pensées et calibrées à l’avance pour chaque cheval, jument, poulinière, poulain ou poney. Les granulés sont dosés et répartis tout au long de la journée pour chaque individu, de même que les accès aux fourrages avec des râteliers de foin disponibles selon des horaires d’ouverture précis. Résultat : beaucoup moins de gaspillage alimentaire, ce que certains ont pu chiffrer jusqu’à 20% d’économies.

En automatisant aussi la distribution de l’eau avec des abreuvoirs fermés, vous évitez du gaspillage lié aux abreuvoirs à ciel ouvert, à remplir et nettoyer très régulièrement et qui s’encrassent vite (avec des risques de bactéries et d’infections).

Sur ces postes-là, vous allez aussi pouvoir économiser énormément de temps ! Les heures passées à faire la distribution des granulés disparaissent : il n’y a plus qu’à remplir les réservoirs automatiques, soit quelques minutes tous les 3 jours en moyenne. 

À la place, vous pouvez utiliser ce temps pour observer les chevaux, soigner le pansage, les toucher au passage car, avec plus de calme et de tranquillité, on repère plus facilement les petits soucis avant qu’ils ne deviennent de gros pépins ! Et un gros pépin, ça chiffre vite.

2. La santé

C’est un poste de dépenses qui réduit lui aussi très rapidement. Le bien-être apporté à chaque animal implique moins de dépenses de soins, et, oui, cela se remarque dès le début en écurie active. Chevaux moins stressés, moins de risques de coliques, d’ulcères (découvrez ici pourquoi l'alimentation automatisée réduit les risques de coliques et d'ulcères) ou de troubles du comportement du cheval, moins de teignes ou d’infections de la fourchette (type gale) avec des sols sans boue...
C’est donc moins de soins médicaux ! Si le maréchal-ferrant et le dentiste doivent toujours faire leur visite régulièrement, vous pouvez baisser de plus de moitié les frais vétérinaires.

Le bon point côté valeur ajoutée : des chevaux en bonne santé sont plus attentifs en cours et moins fatigués. Avec une bonne alimentation, ils ont plus d’énergie et vous pouvez travailler plus facilement leur apprentissage. Et ainsi redéployer votre main d’œuvre sur des activités de qualité et à forte valeur ajoutée, comme des cours ou des stages d’équitation, de dressage, ou même de préparation de concours complet qui revalorisent l’écurie.

Question santé, vous préservez aussi la vôtre, et c'est sans doute le plus important. En éliminant des tâches répétitives, pénibles et chronophages, vous éliminez aussi un gros pourcentage de fatigue. Ainsi, moins de risques d’accidents, vous garantissez plus de sécurité à vos employés comme à vos chevaux.

3.Moins de litière et moins de nettoyage

En aménageant une zone de couchage avec des tapis, matelas et litière ultra absorbante, vous améliorez le confort des animaux, mais surtout le vôtre et ce, à moindres frais. Certaines litières autorisent un simple ramassage de crottin quotidien dans les coins, pour un ramassage complet toutes les 10 semaines, ce que vous pouvez, en outre, automatiser également.

Les économies ? Moins de litière à acheter et bien moins de travail pénible, puisque les séances de nettoyage sont espacées.

4. Les économies à long terme

En écurie active, vous allez automatiser de nombreux systèmes, et donc faire le choix, dans l’idéal, de matériaux plus résistants. Ce sont notamment des barrières automatisées et des clôtures électriques solides bien plus résistantes que les clôtures en bois facilement grignotées par un animal et qui s’abîment en quelques années. Leur longue durée d'amortissement divise l’investissement de départ par un facteur important. Le budget courant est ensuite allégé.

Pour permettre le passage quotidien des sabots et garantir le confort sur tous types de sols (carrière, box, manège, espaces de libre circulation, stations alimentaires…), vous allez miser sur des sols stabilisés. Avec des systèmes de dalles drainantes, non seulement vous protégez les articulations des chevaux (en évitant les blessures qui coûtent cher), mais vous évitez aussi les terrains boueux, les glissades et l’usure rapide des sols. L’investissement est très vite amorti et vous allège les charges de structures habituellement trop lourdes liées à l’entretien des sols et aux réparations régulières. Pour mieux comprendre les avantages des sols équestres stabilisés, lisez notre brochure.  

Enfin, on n'a traité ici que des coûts. Mais il faut aussi raisonner "recettes". En améliorant le confort des chevaux dans votre centre équestre, vous faites de votre établissement un espace de qualité, qui va très vite attirer plus de propriétaires et de cavaliers. L'innovation et suffisamment importante, avec un concept connaissant un engouement suffisamment fort pour que la réputation de votre établissement soit propulsée très vite vers le haut. Et, en matière d'économie et de budget, c'est quand même cela, le principal dans un projet.