Définition : qu’est-ce qu’une plante herbacée ?

Plante herbacée définition
Une plante herbacée vous sera très utile pour une toiture végétale
(Image Hans Braxmeier, Pixabay)

Qu’est-ce qu’une plante herbacée ? Pour aller à la définition la plus simple, c’est quasiment toute plante qui n’est pas un arbre. Ou une mousse. Ou une algue. À quelques exceptions près…

Sa définition a beaucoup évolué avec les années, pour se résumer aujourd’hui à ceci : une plante herbacée a des caractéristiques de l’herbe (notamment sa couleur et son aspect). Elle possède une tige souple (voire molle), verte et tendre, par opposition aux arbres, arbustes et arbrisseaux. C’est ce qui fait par exemple la différence entre une pousse de tomate (herbacée) et un cerisier.

Au cours des saisons, elle peut faner et se flétrir. Elle s’auto-détruit donc d’une certaine façon après avoir donné ses fruits, quand le bois, à l’inverse, se durcit (la lignine qui le compose sèche alors et durcit les parois).

Une plante herbacée porte aussi des fleurs et des rameaux, et parfois des feuilles en collerettes. Et elle recouvre en réalité une très large variété de végétaux.

Retrouvez sa définition en résumé dans cette vidéo :

Plante herbacée annuelle, vivace ou bisannuelle : de quoi parle-t-on ?

Les plantes herbacées fanent. Elles meurent et renaissent, mais pas toutes avec la même temporalité. C’est ce qui les divise en deux grandes familles : l’annuelle et la vivace (ou la bisannuelle). La première meurt complètement lorsqu’elle a fructifié et renaît de ses propres graines. La seconde conserve des parties de la plante en vie qui repoussent avec les saisons.  

Pourquoi utiliser une plante herbacée ?

Pourquoi vous parle-t-on de plante herbacée ? Parce qu’il s’agit de la catégorie la plus large regroupant toutes les espèces que vous pouvez utiliser dans un complexe de végétalisation.

Des graminées, du chou, de la rhubarbe, de la menthe ou même la pomme de terre : avec une croissance rapide, vous avez vite fait de fleurir et nourrir le sol. Vous avez également de quoi préparer un potager en terrasse.

Plus largement, ce sont les plantes auxquelles vous devriez recourir pour un système de végétalisation d’apparence naturelle. La prairie sauvage, par exemple, qui fleurit, se colore et vit toute l’année, ou encore le toit couvert de sedum, forment d’excellents paysages urbains.

Par ailleurs, la floraison et le cycle de vie d’une herbacée permet le maintien (voire le retour) d’une bonne biodiversité (insectes, oiseaux, etc.)