LES TOITURES VÉGÉTALES ECOVEGETAL

L’absence de porosité bloque l’infiltration de l’eau et l’évaporation qui contribue au rafraîchissement du climat urbain. Nos villes sont de plus en plus sèches et les nappes phréatiques ne sont plus réalimentées régulièrement.

Les espaces naturels qui infiltrent et évaporent l’eau disparaissent à cause de l’urbanisation croissante. Après de fortes pluies, l’eau de surface des villes ruisselle à grande vitesse vers les réseaux de collecte qui s’engorgent rapidement. Les eaux de ruissellement non infiltrées se déversent dans les cours d’eau qui finissent par déborder et provoquer des inondations. L’actualité nous montre régulièrement des images d’inondations et de dégâts considérables. La montée subite des eaux est due à des précipitations intenses qui provoquent des crues particulièrement violentes. La lutte contre les inondations passe, aussi, par la gestion des eaux de ruissellement.

Les toitures végétales ECOVEGETAL sont une réponse pertinente à ces phénomènes.

Les toitures végétalisées sont à ce jour plus qu’un composant fonctionnel de protection de la structure des bâtiments. Les toitures végétales soulignent le caractère de tout un quartier d’une ville. Souvent associée au mur végétal, la toiture végétalisée est de plus en plus utilisée comme un espace de vie. Elle offre aux prescripteurs, dans le cadre d’une sensibilisation responsable, la possibilité de compenser les pertes de surfaces naturelles.

La toiture végétale apporte des solutions aux questions de gestion des eaux pluviales et l’effet d’un îlot de chaleur dans les quartiers de ville très denses. Les toitures végétalisées donnent une nouvelle dimension à l’architecture contemporaine et mettent en avant la 5ème façade : la nature reprend ses droits dans les zones urbanisées, de loisirs et d’activités.