aménagements de cimetières

Politique Zéro-phyto - communes sans pesticides

Depuis le 1er janvier 2017, la loi interdit l’utilisation des produits phytosanitaires chimiques pour l’ensemble des structures publiques (communes, départements, régions, Etat, etc.) pour la protection de la biodiversité et la santé des populations. 

L’objectif est de protéger la qualité de l’eau, la régénération des sols, la pollinisation des plantes et la qualité de l’air. Pour mettre en application la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte, il existe différents outils pour accompagner les collectivités dans cette démarche évolutive vers de nouveaux usages.

Les avantages des systèmes ECOVEGETAL pour la stabilisation des cimetières

infiltration

Coefficient de ruissellement de surface nul

forte_retention_temporaire_des_eaux_pluviales_080716162132-3

Infiltration des eaux pluviales

230616161025-0

Intégration paysagère & développement de la biodiversité

fauchage

Plantes à faible développement 
pour un entretien réduit

tonte

Nombre de tontes limité

faible_entretien_080716155000-2

Base minérale pour limiter la présence de plantes invasives

autosuffisant_en_eau_080716155000-3

Ne nécessite pas de système d’irrigation

creation_d_un_espace_de_vie_080716162132-2

Fréquentation intensive des allées

Sols stabilisés, zéro-phyto, verdure contrôlée

La contrainte du zéro-phyto fait parfois craindre – à tort – une végétation incontrôlée. Vous avez peut-être envisagé la solution écologique pour stabiliser un talus ou verdir le cimetière de la ville. Mais si l’enherbement est sans doute très vertueux, supprimer les pesticides sur une plantation, c’est réinventer la question de l’entretien. Personne n’aime voir surgir des pousses sauvages au milieu des allées du cimetière communal, et l’idée d’un désherbage à la main n’est tout bonnement pas envisageable…

En effet, la végétation ne doit pas devenir une nouvelle contrainte pour vous et vos équipes. Elle n’est pas non plus votre ennemie, à évacuer d’un revers d’allée bétonnée. Gérée avec les bons outils dès le départ, elle vous offrira au contraire de nets avantages environnementaux, pratiques, esthétiques et d’usage.

Une fois intégrée l’idée de la « contrainte » zéro-phyto, le projet est en réalité assez simple.

Accessibilité

Comme dans un parc ou un jardin, vos usagers et vos équipes ont besoin de circuler dans ce lieu. La solution de végétalisation doit donc être idéalement carrossable (et accessible au passage entre les tombes) toute l’année – y compris par fortes pluies. C’est le rôle des sols stabilisés. Pas de boue, pas de crevasses, les intempéries ne gênent ni le passage ni le travail de vos équipes.

Végétation contrôlée

L’entretien est réduit, avec un système végétalisé maîtrisé et une évolution très douce.

 

Besoins en eau minimes

Le bon choix de végétaux (selon votre zone géographique en France) vous permettra aussi de limiter les dépenses en eau. Mieux, il contribue à filtrer les eaux de pluie, dépolluer les espaces verts et les cours d’eau.

Retour de la biodiversité

Zéro pesticides, des sols qui respirent, les espèces locales (faune et flore) peuvent se réintroduire dans ces lieux naturels que sont les parcs et cimetières. Insectes pollinisateurs, oiseaux, plantes indigènes, la nature reprend ses droits, sans occuper toute la place.

Le système ECOVEGETAL MOUSSES

Dans le cadre des nouvelles exigences environnementales et réglementaires, le système ECOVEGETAL MOUSSES est particulièrement bien adapté à l’aménagement des allées de cimetières et des inter-tombes : entretien faible, intégration paysagère, infiltration des eaux pluviales, ruissellement de surface limité et fréquentation intensive.
Les dalles alvéolaires ECORASTER E50 sont remplies de substrat ECOVEGETAL MOUSSES à base de terres cuites recyclées issues de matériaux de construction (briques, tuiles, …) de granulométrie 3/15.

Des semences spécifiques au substrat ECOVEGETAL MOUSSES amorcent l’installation progressive d’une végétation extensive rasante. Les espèces végétales sélectionnées, résistantes à une utilisation intensive du parking, proviennent de milieux arides (bord de mer, montagne). Après germination, elles vont se développer et évoluer pendant deux ans avant de trouver leur équilibre et créer un véritable écosystème autonome. Le couvert végétal du système ECOVEGETAL MOUSSES change au rythme des saisons. Son aspect d’ensemble est hétérogène.
  • Contrôler la portance du fond de forme ; si besoin compacter selon les règles de l’art, vérifier la déformabilité de la plateforme, contrôler les niveaux ;
  • Régler la fondation par un lit de pose de 4 cm constitué du matériau de remplissage des dalles ECOVEGETAL MOUSSES ;
  • Poser les modules ECORASTER E50 ;
  • Procéder au remplissage des dalles avec le substrat ECOVEGETAL MOUSSES ;
  • Remplir à refus en réglant le substrat au niveau supérieur de la dalle. Le retrait qui se produira protégera les végétaux ;
  • Les semences sont expédiées en fin de chantier et l’envoi est différé en septembre pour les chantiers de l’été. Le contenu des sacs du mélange de semences pour milieux arides est semé à la volée. Densité de plantation : env. 100 g/m²
  • Assurer, en fin de chantier, un arrosage par aspersion à raison de 5 à 10 l par m². Il peut se prolonger sur 2 à 3 semaines en période sèche.

ECOVEGETAL PAVE

ECOVEGETAL ROC

ECOVEGETAL MINERAL