Bac précultivé pour toiture végétalisée : comment faire ?

Vous voulez végétaliser une toiture ? Toiture plate d’immeuble, toiture en pente d’une école, d’un bâtiment médical ou d’une maison de particulier : vous pouvez le faire vous-même grâce au système de bac précultivé.

Si votre projet concerne un toit non accessible, sur lequel vous n’avez pas prévu de marcher (les végétaux sont sensibles au piétinement) ou de stocker du matériel lourd, le bac précultivé est fait pour vous.

Suivez le guide pour préparer votre installation sans fausse note…

Rappel des bases : une toiture végétale, comment ça marche ?

Un toit végétalisé occupe une fonction cruciale dans l’espace urbain contemporain. Il remplace en partie une surface imperméabilisée par l’homme. Il compense la perte d’un espace naturel, c’est pourquoi il est essentiel de respecter la structure vitale d’un toit végétal pour que la biodiversité s’y installe et s’y maintienne.

Aujourd’hui, il est possible de végétaliser tous types de toits. Toit plat ou toit en pente jusqu’à plus de 200%, toiture en vague, tout est une question de matériel et de système de végétalisation.

On retient généralement les végétaux dans des structures alvéolaires. Le substrat et le système racinaire y restent bien en place et le tout offre une bonne rétention d’eau. Dans le cas d’une toiture en pente, on recourt à des dalles solides que l’on remplit a posteriori de substrat puis de végétaux.

Quand on travaille une toiture-terrasse plate avec une bonne variété de végétaux, on pose généralement un certain nombre de couches sous la végétation. Membrane anti-racines, natte de protection, élément de drainage, filtre, pour assurer à la fois l’étanchéité de la terrasse et la survie des plantes en surface, en garantissant une bonne rétention d’eau, sans noyer les végétaux pour autant…

Mais il existe aussi une solution bien plus rapide et pratique, pour végétaliser un toit-terrasse plat (non accessible) ! Avec un bac précultivé, vous pouvez poser votre végétation à même la membrane d’étanchéité. Pas besoin de drain, de filtre, pas besoin d’expertise pour verdir votre toiture.

Avant de poser un bac précultivé, vérifiez les caractéristiques du toit

Vos bacs précultivés se posent et se clipsent comme vous installeriez des carreaux de moquette végétale au sol. L’installation est simple, mais avant de vous intéresser au bac en lui-même, assurez-vous que votre toiture a toutes les caractéristiques requises pour cela.  

L’accessibilité

Les végétaux cultivés en bac sont résistants au climat… mais sensibles au passage de l’homme. Aussi, si vous comptez utiliser ce système prêt à l’emploi, assurez-vous que vous le faites bien sur une toiture qui ne sera pas piétinée. Pour un toit-terrasse qui doit accueillir du public, il est préférable de choisir une autre technique (engazonnement, végétalisation partielle).

Pensez qu’il faudra tout de même qu’un technicien puisse venir entretenir la toiture, une fois par an en moyenne. Un passage exceptionnel est donc à prévoir.

Zone géographique

La situation du bâtiment et son exposition auront une influence sur la vie des végétaux. Le bac précultivé de sédums résiste aux vents puissants, aux fortes chaleurs comme aux fortes pluies. Néanmoins, une toiture verte exposée en plein soleil dans la région de Marseille n’aura pas les mêmes besoins en entretien (arrosage) qu’une toiture verte en Alsace.

L’arrosage

Même si les sedums sont des plantes persistantes (ou semi-persistantes) plutôt autosuffisantes en eau, tous les végétaux en ont besoin pour survivre. Les premiers jours suivant l’installation, notamment, votre toiture verte nécessitera un arrosage abondant.

Par la suite, pour la bonne tenue de vos végétaux, prévoyez un système d’arrosage efficace sur votre toit, surtout si celui-ci se situe en zone de pluviométrie 3. C’est-à-dire, notamment, dans la zone du pourtour méditerranéen. Si vous avez un doute sur les besoins en eau de votre future toiture végétale, n’hésitez pas à demander conseils à nos experts.

Quelle typologie de toit ?

Les bacs précultivés type ECOSEDUM PACKS peuvent être déposés sur une toiture ayant jusqu’à 35% de pente. (Voir explications plus bas.)

Toiture en zinc, bac acier ou béton, le bac précultivé s’adapte à toutes les structures dès lors que leur poids de charge le permet.

Par ailleurs, si votre toiture plate est techniquement « non végétalisable » selon le PLU, sachez que vous pouvez procéder malgré tout (loi Grenelle 2 du 2 juillet 2010). Vos bacs vont constituer un système de retenue des eaux pluviales, ainsi les dispositions d’urbanisme contraires (notamment dans le PLU) n’ont pas d’effet sur votre projet.   

Pourquoi le bac précultivé ?

Le produit bac précultivé (type ECOSEDUM PACK) présente énormément d’avantages, de l’installation à l’usage sur la durée. À commencer par son atout majeur pour le néophyte : il est très facile et rapide à installer, même sans être un expert de la végétalisation.

Une fois en place, votre couverture végétale est garantie pour 20 ans. Durant tout ce temps, le toit devrait conserver sa verdure et sa floraison. Et il devrait surtout offrir des performances uniques, de plus en plus recherchées.

Le paysage

Le bac type ECOSEDUM PACK est pré-cultivé avec une variété de sedums inspirée de la toundra. Ce paysage des grandes plaines du nord est couvert d’une végétation rasante, qui résiste aux climats les plus difficiles et évolue avec les saisons. Votre toiture couverte de plantes va passer du vert au rouge au fil des mois, avec des fleurs jaunes, blanches ou roses.

bac précultivé - paysage de toundra
Un paysage de toundra en plein centre-ville.

Avantage thermique 

Le vent, le froid, la sécheresse devraient assez peu impacter votre couverture végétale. Mieux : ils impacteront moins le bâti en-dessous, car la présence des végétaux en surface remplit une fonction d’isolation thermique (ainsi qu’acoustique).

En été, le toit vert permet également de lutter contre l’effet îlot de chaleur en milieu urbain.

Maîtrise des eaux pluviales

En faisant de votre toit un espace vert, vous contribuez à limiter le ruissellement des eaux de pluie. Les végétaux et leur substrat « boivent » une partie des eaux ruisselées. L’eau est retenue puis métabolisée par les plantes ou évaporée. C’est le phénomène d’évapotranspiration, qui contribue à faire diminuer la chaleur en période de canicule.

Par ailleurs, le bac ECOSEDUM contient une réserve d’eau qui garantit le bon développement des végétaux. Et ce, même en l’absence d’un arrosage ou de pluies régulières.

Dépollution et biodiversité

La valorisation de la 5e façade par des végétaux participe à ramener la biodiversité en milieu urbain. Et on ne parle pas seulement d’une plante en pot sur un balcon ! Au lieu de surfaces imperméables, bétonnées, vitrifiées, métallisées, vous recréez de larges surfaces vivantes. Des plantes aux insectes et aux oiseaux qui peuvent revenir y vivre, l’ensemble contribue à l’équilibre de la biodiversité, dont nos villes (en France et ailleurs) ont plus que jamais besoin.

Enfin, la couverture végétale participe aussi de la dépollution de l’air. Les plantes ont en effet un rôle de filtre : elles absorbent les particules polluantes en suspension et les nettoient.

Comment poser une toiture végétale de bacs précultivés

Les avantages techniques au moment de la pose du bac de sédums sont nombreux :

  • Le bac se dépose directement sur l’étanchéité, tout en lui garantissant une protection optimale.
  • Il se découpe aisément à la disqueuse pour s’adapter à tous vos espaces.
  • Il présente une excellente rapidité de pose : 300 m2 par jour (hors découpe).
  • Son rendu est immédiat, ce qui vous offre un résultat visuel et satisfaisant dès le jour de la pose.
  • Vous posez vos bacs comme les pièces d’un puzzle, bord à bord, et les déplacez à loisir.

Pour les toitures en pente, le bac doit être accompagné d’un dispositif de retenue mécanique fixé en bas de pente (crochet TSH et profil TRP). Si vous cherchez à vous faire accompagner pour la création et l’entretien de votre terrasse végétale (en pente ou  non), explorez ici nos services et prestations en la matière.

Et consultez ici la fiche produit ECOSEDUM PACK pour votre projet de terrasse végétalisée. Vous pouvez choisir entre l’ECOSEDUM PACK classique (80kg/m² tout sédums), le light (60kg/m² tout sédum) et le biodiversité (80kg/m² végétation plus diversifiée).