Définition : qu’est-ce qu’une plante vivace ?

Exemple de plante vivace - Tournesol
Le tournesol est une plante vivace : pas besoin de ressemer d’une année sur l’autre.
(Image Mabel Amber, still incognito…, Pixabay)

Vous avez sûrement entendu ce nom, ou vous l’avez lu ici, puisqu’il revient très souvent dans le vocabulaire d’Ecovegetal. Qu’est-ce qu’une plante vivace ? C’est le genre de plante dont vous avez besoin en priorité dans un projet de végétalisation !

Pourquoi ? D’abord parce qu’elle va durer longtemps. Ce qui garantit une bonne longévité à votre toiture terrasse ou votre parking perméable.

Longue vie à la vivace !

Elle porte bien son nom, puisque, par définition, une plante vivace est une plante qui vit longtemps et malgré des conditions qui peuvent être rudes. On la dit aussi « pérenne » et elle résiste au moins deux ans, voire des années, aux fortes températures l’été ou au gel l’hiver.

Contrairement à la plante annuelle (dont on vous parle déjà dans cet article), la plante vivace ne meurt pas complètement après avoir fleuri ou fructifié. Elle conserve une forme minimale pendant l’hiver (bulbe, rhizome, tubercule, bourgeons…) et revient à la vie l’année d’après.

Ce mode de vie correspond aussi aux arbres et arbustes. Mais la plante vivace n’a rien d’un arbre pour autant, puisqu’elle n’est pas ligneuse (elle ne contient pas ou très peu de lignine qui constitue la force des arbres). La vivace, elle, est une herbacée.

Retrouvez la définition de la plante vivace dans cette vidéo :

Pourquoi elle va vous intéresser ?

Elle ne pas va seulement vous intéresser, mais vous être essentielle. La vivace est la plante par excellence du complexe de végétalisation. Une fois plantée et bien installée sur un toit, elle ne va pas exiger le passage hebdomadaire du jardinier. Elle se débrouille très bien (et même mieux), sans intervention ! Mais ce n’est pas tout… Les plantes vivaces représentent aussi un atout énorme pour l’environnement urbain dans lequel vous allez les planter.

Les racines anti-érosion : leur système racinaire peut s’étendre et descendre en profondeur, selon les espèces choisies. Ce qui contribue à limiter l’érosion des sols, un atout majeur en terrain de type parking végétal.

L’esthétique : certaines vivaces ne perdent pas leur feuillage en hiver et garantissent à votre végétalisation un paysage fourni toute l’année.

Le sol est protégé : comme elles s’étendent vite et couvrent rapidement la surface du sol, elles le protègent de la sécheresse, hiver comme été. Cela fournit une couverture pérenne à une toiture et une excellente isolation (sonore et thermique).