Végétalisation de toiture jusqu’à 200% de pente validé par ETN

LES INTERVENANTS :

Le 22 mars dernier, la communauté urbaine d’Alençon a inauguré sa Chaufferie Biomasse. Cette chaufferie alimente un réseau de chaleur (chauffage et eau chaude) de 8 km. Avec ses 50 sous-stations et près de 4000 logements desservis, c’est désormais le troisième réseau de chaleur de la communauté urbaine d’Alençon.

Qu’est-ce qu’une chaufferie biomasse ?

La chaufferie biomasse est alimentée à 62% par le bois-énergie (de production locale ou régionale) et brûle 6000 tonnes de bois par an. Des chaudières à gaz sont présentes en appoints de secours. Ce principe de chaufferie permet de diminuer l’émission de gaz à effet de serre et d’économiser près de 4000 tonnes de CO2/an. La combustion au bois est considérée comme neutre et son utilisation contribue à l’entretien du patrimoine forestier. L’objectif est de valoriser la chaleur générée lors de la production d’électricité.

Une grande vague verte à Alençon : une toiture végétalisée à 175% de pente, un exploit ECOVEGETAL

Le projet architectural consistait à créer une grande vague verte qui dissimule la chaufferie sous le terrain et permet une parfaite intégration paysagère.

ECOVEGETAL a su adapter la technicité connue des toitures végétales pour créer cette vague et réaliser cette pente à 175% (60°) : une première en France !

Plusieurs années de recherches et développement ont permis à ECOVEGETAL de proposer un système de végétalisation de toiture jusqu’à 200% de pente sous ETN validé par bureau de contrôle.

Ce sont donc 400 m² de toiture qui ont été végétalisés par les équipes de pose ECOVEGETAL sur un rampant d’environ 15 m de long. Les systèmes de retenue du substrat ECORASTER et GEORASTER sont disposés sur une natte absorbante et de protection.

Les nattes précultivés SAXATILIS permettent un rendu végétal immédiat du bâtiment pour une parfaite intégration paysagère. Le tout est irrigué par un système goutte à goutte le long du rampant et un système par aspersion en haut de la toiture.

La mise en œuvre de la toiture en pente s’est déroulé suivant plusieurs étapes :

  • Pose des crochets et des profils de retenue en bas de pente
  • Pose des éléments de retenue du substrat : dalles ECORASTER et GEORASTER
  • Mise en œuvre du substrat sur l’ensemble de la toiture
  • Pose des végétaux en nattes précultivées

La toiture sera entretenue par une équipe ECOVEGETAL spécialisée environ 4 fois par an pour contrôler et nettoyer les évacuations d’eaux pluviales, désherber les grandes adventices si besoin et vérifier le bon fonctionnement du système d’irrigation.

Pour en savoir plus ce système de végétalisation de toiture en pente, contactez-nous.