Parking accessible aux PMR : bien penser une place de stationnement

dimension place de parking pmr

Table des matières

Sur un parking accessible aux personnes à mobilité réduire (PMR), la place de stationnement doit répondre à un certain nombre de critères et d’obligations. Quelles dimensions légales, quel dessin, quels matériaux : comment prévoir la meilleure solution pour vos entrepreneurs comme pour les futurs usagers ?

dimension place de parking pmr

Le facteur réglementaire ne doit pas être une contrainte réductrice pour vous. Une fois intégrée l’obligation légale de places de parking accessibles aux PMR et les normes de surface, dimension, etc., vous pouvez donner à votre projet l’ampleur qu’il mérite. Avec des solutions innovantes et peu coûteuses, qui garantissent le bon état et la longévité des sols, comme une voie de parking perméable.

En effet, perméabilité et accessibilité s’accordent très bien. Un pavage perméable, par exemple, vous permet d’allier visibilité, accès facile et sécurisé, ainsi qu’un respect des sols qui intègre l’infiltration des eaux pluviales sur la durée.


Et bien sûr, tout cela sans risques pour les usagers à mobilité réduite de glisser sur une flaque d’eau ou un sol inégal. Au contraire, la réduction des risques est optimisée.

Accessibilité aux PMR : quelles obligations légales

La réglementation (code général des collectivités territoriales et divers arrêtés) définit notamment ces obligations au niveau communal :  

  • 2 % de l’ensemble des emplacements matérialisés sur le domaine public de chaque zone de stationnement, valeur arrondie à l’unité supérieure (article 1er-2° du décret n° 2006-1658 du 21 décembre 2016) ;
  • 2 % des places de stationnement des établissements recevant du public, valeur arrondie à l’unité supérieure (article 3 de l’arrêté du 1er août 2006) ;
  • lorsque le projet d’aménagement comporte plus de 500 places de stationnement, le nombre de places aménagées est fixé par arrêté municipal sans pouvoir être inférieur à dix (article 1er-2° du décret n° 2006-1658 et article 3 de l’arrêté du 1er août 2006).

Cela concerne les voies publiques (voies communales, intercommunales, départementales ou nationales) ; voies privées ouvertes à la circulation publique ;

voies et parkings des centres commerciaux ; voies et parkings desservant des établissements recevant du public, écoles, mairies, musées, cinémas, commerces, etc. et parkings de bâtiments d’habitations s’ils desservent une voie publique.

Deux documents de planifications réglementent les places handicapées : le Plan d’Accessibilité de la Voirie et des Espaces publics (PAVE), intégré au Plan de Déplacements Urbains (PDU), s’il existe.

Quelle signalétique pour l’accès mobilité réduite

Vos places de stationnement doivent être clairement délimitées et marquées, au sol comme à distance.

Vous devez les identifier par :

  • Une signalisation verticale (avec un renouvellement du panneau et des signes depuis 2018) ;
  • Une signalisation horizontale par marquage au sol ;
  • Une peinture bleue, éventuellement mais qui n’est plus qu’optionnelle aujourd’hui.

Sur ces points signalétiques, vous pouvez justement vous permettre d’être créatifs.

Concevoir des places de parkings « handicapés » n’a rien d’ennuyeux… Il n’y a pas de raison pour que vous ne preniez pas de plaisir à aménager un parking original.

Marquage au sol, couleurs, logos, votre projet peut déjà se démarquer par ces détails originaux, tout en respectant les contraintes légales et de budget.

Techniquement, à quoi doit ressembler une place de parking PMR ?

Longueur, largeur, lignes, zéro obstacle, quelles sont les règles précises ? 

Les dimensions des places adaptées doivent être de 3,30 x 5,00m dont une surlargeur de 0,80m.

Pas de pente, ou inférieure à 2 %.

Vous devez maintenir un sol solide, non glissant, non meuble et non réfléchissant.

Et enfin, créer un passage de jonction avec le trottoir, de 0,8m au moins, si les deux surfaces ne sont pas à niveau, incluant un abaissé aux mêmes normes que les passages piétons.

Quelle touche en plus pouvez-vous apporter à un projet de parking accessible PMR ?

Vous avez finalement une grande gamme d’options disponibles pour ne pas vous contenter du typique projet de place bleue imperméable.

Le premier critère de variation : la perméabilité.

Contrairement à ce qu’on imagine, un sol pavé qui infiltre l’eau ne la laisse pas ressortir. Autrement dit, il n’y a aucun risque de flaques, donc de verglas ou de boue, de fissures et autres risques qui représentent un danger pour une personne à mobilité réduite – et un coût d’entretien pour l’exploitant.

C’est un argument de poids pour rassurer votre client final et les usagers sur la durée.  

Ce type d’installation contribue également à la bonne gestion des eaux pluviales.  Drainage et infiltration à la parcelle, coefficient de ruissellement nul et réduction du risque d’inondation, préservation des sols… Autant d’arguments supplémentaires en faveur de votre projet, qui respecte plus de normes environnementales.

dimension place de parking pmr

Au-delà des caractéristiques infiltrantes, votre calepinage peut vous libérer des contraintes ennuyeuses de la signalétique. Les solutions actuelles vous permettent par exemple d’insérer un pictogramme de couleur directement dans le pavage  (symbole PMR, poussette, famille, etc.).

Les pavés se posent facilement et s’intègrent même dans la continuité d’un parking végétalisé, si c’est le cas. Un système de dalles à clipser facilitera par exemple le travail de vos équipes.

Vous pouvez consulter ici les solutions de parkings verts GREEN ou ECOVEGETAL MOUSSES.

Lisez également notre fiche d’information sur les solutions de parking PMR adaptées.

Pour aller plus loin : véhicules hybrides et places pour familles

Votre projet de parking peut-il intégrer plus d’espaces spécifiques ?

Par exemple une place de parking – ou plusieurs – pouvant accueillir des véhicules hybrides ou rechargeables, aujourd’hui ou à l’avenir.

Ou encore une ou plusieurs places réservées aux familles avec enfants, pour garantir un accès sécurisé à tous les usagers, avec ou sans carte de stationnement PMR, avec ou sans fauteuil roulant.

Les solutions de pavage accessible PMR s’appliquent aussi à ce type de stationnement, avec une signalétique originale.

Plus de conseils de professionnels dans cert article sur Comment réussir un pavage drainant.