Toiture végétale : tous les avantages du toit végétalisé

Ce n’est plus une mode esthétique pour verdir les centres-villes ou un programme de « green-washing ». Les toitures végétales sont une nouvelle réalité architecturale globalisée… Au point d’avoir leur journée mondiale dédiée, le « World Green Roof Day » (le 6 juin). Une telle popularité, qui vous a peut-être vous-même poussé(e) à vous interroger sur un projet de toiture verte, repose bien sur des arguments concrets.

Voici donc votre liste complète des avantages du toit végétalisé.

L’avantage esthétique

C’est le plus évident : l’atout visuel que représente une toiture végétalisée en milieu urbain ou rural. D’autant que, les solutions de végétalisation se multipliant aujourd’hui, il est possible de concevoir des types de toitures originales à végétaliser, en pente voire toutes en courbes, de les intégrer dans un projet architectural audacieux et d’en faire le point central d’un bâti.

Prairie fleurie rendu esthétique toit végétalisé avantage

Votre toiture végétalisée peut prendre la forme que vous le souhaitez, avec un rendu très différent selon le projet. Un jardin zen à la japonaise, par exemple, avec arbustes ou encore carrés engazonnés, une prairie fleurie (végétation extensive composée) qui prendrait la forme d’un champ de coquelicots, un paysage ras en couverture de sedums qui change de couleurs au fil de l’année, voire un potager urbain avec ses légumineuses et – pourquoi pas – ses arbres fruitiers.

La gestion des eaux

Grand avantage du toit végétal (si ce n’est majeur) : sa couverture verte contribue à une meilleure gestion des eaux pluviales.

D’une part, les végétaux, leur substrat et le système de drainage (surtout si celui-ci est minéral) jouent un rôle de filtrage des eaux de pluie. Ce filtre naturel permet de limiter très fortement les risques de pollution des eaux. Un enjeu environnemental toujours plus actuel.

D’autre part, en retenant, stockant et filtrant une grande partie des précipitations, la toiture végétale réduit voire élimine le risque de ruissellement. Avec un impact notable sur les risques d’inondations… Et un effet collatéral de dépollution puisque les eaux retenues dans les végétaux ne ruissellent pas ; elles ne vont donc pas rejoindre les eaux usées en charriant avec elle l’érosion des matériaux de construction et autres particules polluantes croisées en chemin.  

L’avantage thermique du toit végétal

Celui-ci découle presque directement du point précédent. Une toiture végétale absorbe une grande partie des eaux pluviales et les retient. Par la suite, les végétaux vont relâcher cette eau – filtrée – dans l’air. C’est le phénomène d’évapotranspiration.

Cette action des plantes (qu’il s’agisse de végétation extensive ou intensive) participe au rééquilibrage des températures. En période de fortes chaleurs (canicule), l’évapotranspiration permet de diminuer la température de façon considérable.

À l’inverse, les surfaces classiques de toitures (structure béton ou métallique, par exemple) emmagasinent la chaleur le jour… Pour la restituer la nuit. Ce qui génère l’effet thermique opposé, et maintient la température élevée en continu.

L'évapotranspiration fait partie du cycle de l'eau
Dans l’évapotranspiration, les végétaux rejettent dans l’air l’eau qu’ils ont filtrée.

En hiver, la présence des végétaux limite au contraire l’écart de températures. Le toit végétal offre ainsi une excellente isolation thermique au bâtiment, en toute saison.

Avantage corrélatif : les économies d’énergie, qui se répercutent sur les factures des usagers.

L’isolation phonique

Le saviez-vous ? Les végétaux constituent également un excellent isolant acoustique. Entre les différentes membranes isolantes et filtrantes, les couches de drain et de substrat, puis les végétaux, le toit est mieux isolé que jamais.

Pour un aménagement des combles par exemple, la couverture végétale offre une isolation phonique de qualité. Elle permet ainsi d’éviter le tapage de la pluie qui tambourine sur la toiture en zinc, et autres supports typiques de ce genre d’aménagements.

Biodiversité : la grande gagnante des toitures végétales

L’urbanisation croissante repousse les espaces naturels toujours plus loin des limites de la ville. Les terrasses végétales restaurent justement ces fonctionnalités écologiques dégradées. La 5ème façade ramène la biodiversité au cœur de la ville mais aussi au cœur des préoccupations.

La diversification des espèces plantées sur une toiture entretient non seulement un écosystème végétal mais ramène aussi toute une faune qui avait déserté les zones urbaines. Insectes pollinisateurs (abeilles), oiseaux, espèces nocturnes, cet espace de verdure recrée une diversité plus nécessaire que jamais – et durable. 

Installation flexible 

Vous pouvez encore ajouter la facilité d’installation. En effet, il peut suffir aujourd’hui de quelques heures pour faire recouvrir une toiture terrasse par un professionnel. Tapis précultivé, godets vous permettent notamment de créer un toit vert en contournant l’inconvénient du délai de pousse. Vous pouvez ainsi poser une toiture végétale en toutes saisons (même s’il est recommandé d’éviter les périodes de gel). 

Installation facile avantage toit végétalisé

Le plaisir, grand avantage (non néglibeable) du toit végétalisé 

L’argument peut sembler anecdotique, mais il ne l’est pas. Une toiture terrasse végétale et accessible peut vite prendre la place d’un jardin urbain. Avec ce que cela représente de responsabilité mais aussi de respiration.

Une demande essentielle qu’une majorité de Français place désormais au centre de leurs choix de lieux de vie (notamment depuis les premiers effets des confinements de 2020).

Terrasse végétale simple voire potager urbain : l’accès, le partage et l’entretien commun d’un espace vert favorise aussi l’échange social. Le toit devient un lieu central dans des projets comme celui du potager de l’Institut d’arts culinaires et de management hôtelier Le Cordon Bleu Paris, par exemple.

La toiture terrasse peut aujourd’hui compléter l’offre d’espaces verts publics, en reprenant la place de lieu de respiration semi-privé d’un jardin traditionnel.

Plus qu’un plaisir, cela pourrait bien devenir une demande voire une exigence systématique des maîtres d’ouvrages à l’avenir.

Consultez ici les solutions de toitures végétales ECOVEGETAL, adaptées à votre projet. Si vous vous demandez encore « Qu’est-ce qu’une toiture végétalisée ? Comment l’installer ? Ou combien coûte un toit végétal ?  » Cette page est également faite pour vous