Dalle green : une dalle qui reste toujours verte, c’est possible ?

Pour votre parking : une dalle verte, à quoi ça tient ?

Aujourd’hui, avec des dalles type green il suffit de quelques heures pour poser un parking engazonné bien vert, avec rendu visuel immédiat. Mais pour que ce rendu tienne sur la durée, il faut un peu plus que cela.

Avant de lancer un projet de parking végétal engazonné, il y a quelques prévisions à faire. Celles qui résolvent les doutes du type « comment éviter la boue ? » ou « quelle portance pour un parking gazon ? » et les prévisions qui vous permettront de garantir un parking toujours vert, une dalle « forever green ».

ECOVEGETAL GREEN dalle ever green
Les secrets d’une dalle GREEN qui reste toujours verte

Pour que votre dalle green le reste, vous devez avoir fait les choix suivants en amont.

Une dalle green placée au bon endroit

Comme toute végétation, la durée de vie votre gazon dépend pour partie de la zone géographique, de sa pluviométrie et de son ensoleillement. Ce qui ne veut pas dire qu’il soit impossible de poser une dalle green pour un parking dans un endroit sujet au gel ou sous un climat sec. Avec les bons aménagements, votre dalle engazonnée peut parfaitement tenir et rester verte.

Mais vous devez vous assurer que vos végétaux ne manqueront ni d’eau ni de soleil. Autrement dit, inutile d’essayer d’engazonner un parking urbain coincé entre deux buildings avec un ensoleillement de moins d’une heure par jour. Le reste est, pour beaucoup, question d’installations.

En amont : la structure qui garantit le résultat « ever green » d’une dalle

Pour qu’un gazon puisse se développer et continuer à verdir année après année, il faut qu’il ait de la place. Ce qui peut paraître paradoxal, quand on parle d’une pousse à travers une dalle alvéolaire. En réalité, la dalle lui offre une structure qui répartira et absorbera le poids des voitures ou poids lourds en stationnement. Résultat, la plante est protégée jusqu’à son système racinaire.

Ce système racinaire, qui va infiltrer l’eau de pluie en profondeur dans les sols… Sans créer de boue pour autant ! Ici, tout est question de structure et de fondations. Poser un lit de substrat et un gazon sans fondations solides, c’est la garantie d’un terrain qui ne se tiendra pas, avec des véhicules qui se retrouveront les roues dans l’eau, enlisés ou à déraper sur de la pelouse gelée l’hiver. Soit le cauchemar des maîtres d’ouvrage.

Ecovegetal gazon dalle green
Système racinaire protégé, infiltration des eaux de pluie, portance : quelques atouts de la dalle GREEN

En réalité, une dalle green réclame les mêmes travaux d’aménagement qu’une dalle béton, un gravier ou pavé classique. Étude géotechnique de portance du fond de forme et vérification de sa perméabilité (drainage recommandé pour un coefficient de perméabilité K ≤ 10-6 m/s.), décaissement : les étapes traditionnelles avant la pose de surface. À cela s’ajoute la couche de base drainante et la fondation fertilisante, qui vont garantir la respiration de votre gazon.   

L’entretien : une prévision sine qua non !

Bien sûr, au moment de préparer un projet de parking vert engazonné, il est essentiel de clarifier avec le client final sa capacité à entretenir sa pelouse dans le futur. Mais une part de l’entretien est aussi à programmer dès la conception initiale du parking végétal.

C’est-à-dire que les végétaux doivent pouvoir développer leur système racinaire, grâce aux fondations mentionnées ci-dessus. Ils doivent également bénéficier d’un temps de respiration. Autrement dit, ne pas être soumis à une rotation trop intense ni à un stationnement trop long (type une semaine) pour recevoir de l’eau et de la lumière. Il est donc capital d’évaluer à l’avance l’utilisation future du parking engazonné pour garantir la viabilité des dalles vertes.

La conception du parking peut aussi intégrer le système d’arrosage qui garantira la pérennité de la dalle gazon, tout en limitant l’entretien. En cas d’arrosage automatique, prévoyez une aspersion vaste, qui ne laisse pas de zones sèches. Sans oublier le contrôle annuel du dispositif au moment de la mise en hivernage.

Pour le reste, un entretien régulier maintiendra le gazon en bonne santé, pour un parking visuellement attractif.

L’entretien d’une dalle GREEN :

–       Une fertilisation biannuelle, au printemps (hors des premières gelées) et à l’automne avec un engrais qui renforce les racines de la plante.

–       La tonte : votre gazon va naturellement grandir. Hors périodes de sécheresse, prévoyez de tondre régulièrement l’herbe en laissant une marge de quelques centimètres au-dessus des dalles. (Plus d’informations dans la fiche ECOVEGETAL GREEN).

–       Le désherbage : si l’intérêt de votre parking végétalisé est – entre autres – de contribuer au retour et au maintien de la biodiversité, il est intéressant de privilégier un désherbage plutôt que l’usage de pesticides.

Consultez ici la solution ECOVEGETAL GREEN.